Inspection obligatoire? et profession d’inspecteur en bâtiment – Projet de loi 401

AIBQ

NOUVELLE

Après 15 années de démarches,

L’AIBQ accueille favorablement le projet de loi 401 pour enfin encadrer l’inspection de bâtiments au Québec.

Montréal, 12 juin 2018 ‐ L’encadrement de l’inspection de bâtiments, une revendication

fondamentale de l’Association des inspecteurs en bâtiments du Québec (AIBQ) depuis plus de 15

ans, est maintenant inscrit dans un projet de loi déposé à l’Assemblée nationale par la ministre

de la Protection des consommateurs et de l’Habitation, Mme Lise Thériault.

« C’est un grand jour, autant pour les consommateurs que pour les professionnels de l’inspection.

Enfin, il ne sera plus possible pour une personne qui ne possède ni la formation adéquate, ni les

compétences reconnues, de pratiquer cette profession », s’est réjoui le président de l’AIBQ,

Pascal Parent.

 

Le projet de loi 401 prévoit que l’inspecteur, pour pratiquer son travail, reçoive désormais un

certificat à cette fin, décerné par la Régie du bâtiment du Québec (RBQ) ou par un organisme

reconnu par celle‐ci. Les conditions et les modalités resteraient à déterminer par voie de

règlement.

 

L’AIBQ, qui vient de fêter ses 25 ans d’activité, devrait se positionner très favorablement dans

cette démarche de reconnaissance, puisque sa mission première est de protéger le public par un

encadrement strict de ses 500 membres.

« Le projet de loi ne pouvant être adopté avant l’échéance électorale d’octobre, notre principal

défi sera d’assurer l’adhésion des partis politiques à la notion d’encadrement, tel que proposée

par le projet de loi. Cette idée doit s’élever au‐dessus des couleurs politiques, il en va de la sécurité

physique et financière des citoyens », a précisé M. Parent.

 

À propos de L’AIBQ

L’AIBQ a pour mission de protéger le public par l’encadrement de ses membres, dont l’application

d’exigences strictes lors de l’admission des candidats : formation obligatoire et continue sur les

connaissances techniques du bâtiment; couverture d’assurance responsabilité professionnelle;

normes d’inspection reconnues parmi les plus sévères au pays; respect d’un code de déontologie.

L’AIBQ participe, avec divers organismes du domaine de l’immobilier et de la construction, à

promouvoir le professionnalisme et la compétence des inspecteurs en bâtiments auprès du

public.

 

Source : L’Association des inspecteurs en bâtiments du Québec (AIBQ)

Partagez l'article :

Ailleurs aux nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *